Rallye de régularité

Un rallye de régularité est un rallye automobile où l'objectif est de s'approcher au maximum d'un temps parfait pour effectuer un trajet défini.



Catégories :

Sport automobile - Automobile - Rallye

BMW 2002 tii
SAAB Rally
Opel Ascona 400
Fiat 124
Lancia Delta HF
MB 300 SEL
Mini Cooper S
Ford Escort MKII
Alpine A310 au Nurburgring oldtimer festival
Alpine Berlinette 1300
Fiat 131 Abarth
Fiat 128 Rally
Renault Turbo II


Un rallye de régularité est un rallye automobile où l'objectif est de s'approcher au maximum d'un temps parfait pour effectuer un trajet défini. La vitesse moyenne est le plus souvent inférieure à 50 km/h. Ces compétitions sont plutôt réservées à des véhicules anciens. Il est rare de pouvoir participer ou être classé dans certaines épreuves pour des véhicules de moins de 25 ou 30 ans. Si la vitesse n'est pas un élément de selection, la navigation et le respect minutieux de la vitesse moyenne le sont . Dans certaines épreuves de niveau mondial comme le Rallye Monte Carlo Historique[1], le Rallye de l'Acropole Historique[2] les temps de passage sont pris à mieux que le dixième de seconde.

Ces rallyes peuvent s'organiser sous deux principes différents. Le premier sous des règles définies par la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) [3] en accord avec les règles de la Fédération Mondiale de l'Automobile (FIA) [4]. Le deuxième répond à des règles fixées par la Fédération Française de Véhicules d'Epoque (FFVE) [5].

Les rallyes type FFSA VHR et type FFVE sont organisés sur routes ouvertes.

Les rallyes type FFSA VHRS sont organisés en "doublure" d'un rallye, le plus souvent régional.

Réglements

Le rallye de régularité ….

En anglais, TSD rally : Time, Speed and Distance.

C'est une épreuve automobile où les concurrents évoluent sur route le plus souvent ouverte (.. ouverte à tous !) et respectent le code de la route. Pas question de vitesse de pointe mais plutôt de vitesse moyenne et de navigation, il s'agit bien ici de régularité. On impose aux participants une moyenne, qui peut être fonction de l'âge de la voiture, du choix de l'équipage de 40, de 45 ou de 50 km/h et en particulier de l'organisateur.

Chaque équipage comprend un pilote et un navigateur. La clé du succès réside dans une équipe soudée sachant particulièrement précisément ce que chacun doit faire. Accessoirement une voiture bien préparée pourra aider à faire la différence.

Les voitures partent l'ensemble des minutes pour un périple de 300 à 500 kilomètres tenu secret, sur des petites routes en pleine campagne. L'équipage part avec un bon road-book dont on aura vérifié la cohérence, quelques instruments de navigation primitifs (chronomètre, tables de moyenne en papier et tripmaster[6] électromécanique – en particulier pas d'électronique – le travail du navigateur serait trop facile, mais lorsque même une calculatrice est autorisée). Le parcours se décompose en routier ou étapes de liaison et en spéciales ou secteurs de test de régularité. Pour le routier les contraintes sont assez faibles : arriver avant le temps imparti (qui laisse le plus souvent le temps de ravitailler et faire du petit entretien), en cas de retard les pénalités sont faibles, alors qu'en cas d'avance et en particulier de forte avance, les choses sont différentes.

Pour les spéciales ou secteurs de test de régularité, on reçoit au dernier moment l'information de la moyenne à respecter (du style 44, 75 km/h), sans toujours savoir où se trouve le vrai point de départ de l'épreuve et du chrono, ni les points de contrôle surprise en plein milieu de celle-ci et toujours moins le point d'arrivée. On arrive néanmoins à un pointage de fin de spéciale mais le chrono est peut-être déjà figé depuis un certain temps…... Par conséquent on peut être chronométrés à tout moment, même à l'insu de son plein gré.

On doit toujours être pile à la moyenne imposée à l'instant donné. C'est ce qui permet d'établir un classement qui se fait par addition de points de pénalité. Si par malheur on est trop rapide, on accumule assez rapidement les pénalités ou alors la disqualification. Sur un petit carnet de pointage qui accompagne la voiture et son équipage sont notés l'ensemble des évènements importants : départ, arrivée, retards, pénalités et même les contraventions distribuées par la maréchaussée.

Rarement l'épreuve comporte des lignes droites, c'est toujours plutôt des lacets, des montées, des descentes et des épingles. Lorsque on traverse un village, la moyenne cible tombe à 30 km/h, par conséquent faut par conséquent calculer sa moyenne et se recaler sur son road book.... C'est alors que les calculettes moulinent, les instructions fusent : «encore 4 km, on sort de la spéciale, on est 15 secondes trop vite, ravitaillement dans 12 kilomètres….». Il peut aussi arriver qu'on se croise et quelques-uns pensent s'être trompés et cela devient une jolie débandade.

La difficulté c'est la navigation. Il y a de particulièrement nombreux changements de direction, des indications parfois légèrement joueuses, des codes (PAN signale un passage à niveau, pas une zone de chasse.. ). Il ne faut en particulier pas se laisser distraire et se tromper. Lorsque on se trompe, c'est particulièrement dur de revenir là ou on devrait être et si on tombe sur un contrôle surprise……c'est pire…..

Comparé à la moyenne donnée et au temps qu'on aurait dû faire, on récolte des points, l'objectif du jeu, c'est d'en avoir au minimum pour gagner. Le plus souvent une minute d'avance provoque deux fois plus de pénalité qu'une minute de retard. Un passage à un point de contrôle à l'envers génère moins de pénalité qu'un non-passage…

Chaque organisateur a ses petites règles pour faire de cette compétition un moment sympathique. Ce type d'évènement a lieu sur une ou alors deux journées. Le budget est assez variable. Les frais d'inscription fluctuent de 300 à 700€.

Le véhicule

Généralement âgé qui plus est de 25 ans. En bon état, il aura passé un contrôle technique officiel avant la date limite légale, l'organisateur s'imposera d'en refaire un, plus succin, dans les heures qui précèderont le départ. Il disposera d'un passeport technique ou d'une fiche d'identité ou encore d'un laissez-passer. Il sera équipé : d'un triangle de pré-signalisation, d'un extincteur, d'un cric et d'une roue de secours. D'autres éléments de sécurité peuvent être réclamés par l'organisateur ou la législation locale (gilets fluo, trousse de secours, téléphone portable)

Types d'épreuve

Epreuve régie par la Fédération Française de Sport Automobile FFSA : licence obligatoire soit à l'année soit juste pour l'épreuve. Deux familles d'épreuve

Epreuve régie par d'autres organisations : règlement spécial de l'organisateur ou de l'organisation dont il dépend. Dans l'ensemble des cas pilote et navigateur doivent avoir un permis de conduire. Et dans l'ensemble des cas pilote, navigateur et automobile doivent être assurés. Dans l'ensemble des cas aussi, l'épreuve devra faire l'objet d'une autorisation officielle.

Il existe un championnat de France et un championnat d'Europe de rallye de régularité. Les meilleurs équipages sont belges de la région verviétoise (R. Vandevorst, J. Delporte, G. Chalsèche, W. Lux, E. Gully)

Références

  1. http ://www. acm. mc/rmch/rmch_main. php | Rallye Monte Carlo Historique
  2. http ://historic. acropolisrally. gr/2008| Rallye de l'Acropole Historique
  3. http ://www. ffsa. org/| FFSA
  4. http ://www. fia. com/fr/index_1024. html| FIA
  5. http ://www. ffve. org/| FFVE
  6. Un tripmaster est un compteur ou un odomètre de haute précision, capable de mesurer avec une bonne fidélité la dizaine de mètres.

Liens

Recherche sur Google Images :



"... en rallye de régularité, ..."

L'image ci-contre est extraite du site dinno.over-blog.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (600 x 450 - 64 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Rallye_de_r%C3%A9gularit%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 13/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu